(c) Adam Good - One Hour Photo
agrandir l'imageagrandir l'image
(c) Adam Good - One Hour Photo

with Megan Cump, Tim Davis, Jade Doskow, Matthew Gamber, Sam Jury, Kalle Kataila, Jason Lazarus, Oliver Wasow, 2011

 Les photographes qui participent au projet « One Hour Photo » prennent un engagement singulier : ne pas reproduire ou vendre l’image sélectionnée au-delà de l’exposition. Le concept veut en effet que des photographies soient projetées les unes à la suite des autres, chacune pendant une heure, et qu’elles soient ensuite détruites. En montrant des images pendant un temps limité, « One Hour Photo » suscite une foule de  réflexions, tant sur la perception que nous avons de la photographie que sur le travail du photographe.  Esquissons ici l’une ou l’autre d’entre elles. Grâce à ce procédé, chaque image cesse d’être un objet et devient une expérience, un processus avec un début et une fin. Le spectateur devient l’appareil photographique qui capture l’image, et sa mémoire le support et la seule trace qui en restera ensuite. « One Hour Photo » recentre ainsi l’expérience de l’art sur le moment de la perception, écartant tous les actes périphériques auxquels la visite d’une exposition est de plus en plus associée, comme l’acquisition d’une œuvre, l’achat de produits dérivés ou encore les comptes rendus dans la presse ou par le biais de réseaux sociaux. En faisant disparaître des images après les avoir montrées pendant une heure, « One Hour Photo » ne fait que souligner la nature éphémère et fragile de la photographie, et plus encore de la photographie numérique. Contrairement aux qualités qu’on lui prête habituellement, mémoire infaillible et permanente d’un moment passé, elle n’a, comme tout autre objet, qu’une durée de vie limitée. « One Hour Photo » remet ainsi en tension le rapport de la photographie au temps.  Dans un monde où l’image est banalisée par des flux constants et à la portée presque illimitée, « One Hour Photo » prête à la photographie la qualité d’objet rare et unique, dont la présence fugitive est un moment précieux. (Anne Froidevaux) www.onehourphotoproject.com

Adam Good (1980, Greensboro, USA) founder of the One Hour Photo project, obtained his Bachelor’s degree in 2004 at the American University, Washington, DC. A writer, performer and conceptual artist, he has developed several interactive tools for a variety of museums and cultural institutions and regularly conducts performances. For “One Hour Photo” he is working with Chajana den Harder and Chandi Kelley.

Megan Cump: www.megancump.com
Tim Davis: www.davistim.com
Jade Doskow: www.jadedoskowphotography.com
Matthew Gamber: www.matthewgamber.com
Sam Jury: www.samjury.com
Kalle Kataila: kallekataila.com
Jason Lazarus: www.jasonlazarus.com
Oliver Wasow: www.oliverwasow.com



 
 

website by aquaverde