(c) Alexis Guillier, Reworks , 2009.
agrandir l'imageagrandir l'image
(c) Alexis Guillier, Reworks , 2009.
(c) Alexis Guillier, Reworks , 2009.

Reworks, 2009

headphoneAlexis-Guillier

Télécharger MP3 (5.23 MB)

« Reworks » est une collection d’images numériques rassemblée par Alexis Guillier. Elles ont toutes pour sujet des œuvres d’art touchées par une détérioration physique accidentelle ou volontaire. Sous la forme d’un diaporama, ces images sont diffusées aléatoirement sur un ou plusieurs moniteurs juxtaposés. « Reworks » présente un entrelacement complexe de temporalités que nous pouvons répartir en plusieurs strates. Il y a tout d’abord le temps de la création et de l’évolution de l’œuvre originale. Puis une agression violente vient tout interrompre, poser sa marque. Témoin de cet acte de vandalisme, la photographie le capte et le momifie en image. Dès lors, deux temporalités évoluent parallèlement : celle de l’oeuvre « physique » qui, au fil des années, continue à se dégrader ou peut être réparée ; et celle de l’image photographique. Cette dernière est un objet complexe qui contient à la fois la temporalité de son sujet et sa propre temporalité. Si un cliché développé sur papier connaît lui aussi une dégradation concrète, quant est-il d’une image digitale ? Les questions que soulève sa nature immatérielle sont nombreuses. La technologie numérique lui confère-t-elle un caractère intemporel ? Finalement vient le temps de la projection (durée définie ou en boucle, défilement aléatoire des images) et de la réception de l’œuvre par le spectateur. Les images défilant aléatoirement sont autant de souvenirs qui créent la mémoire de l’homme. Comme les œuvres photographiées, ces souvenirs sont souvent altérés. « Reworks » peut être abordé comme une réinterprétation de l’histoire. Ce n’est pas tant le sujet que fixe la photographie, mais l’événement qui l’a marqué. Ainsi ces œuvres deviennent les symboles de faits passés ou actuels. Véritable musée imaginaire à l’ère du numérique, « Reworks » compose à la fois un récit historique et fictionnel. (Noémie Richard) 

Alexis Guillier(1982, Paris) vit et travaille en France. Suite à des études à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Caen, il poursuit saformation à l’Ecole Nationale d’Arts de Paris-Cergy. Son oeuvre « Reworks » lui a déjà valu deux expositions personnelles(Palais de Tokyo, Paris, 2010 ; Galerie Piano Nobile, Genève,
2011).

website by aquaverde