Le temps fait son œuvre

A l’occasion de leur quinzième édition, les Journées photographiques de Bienne s’intéressent à la thématique du temps dans la photographie contemporaine. Le temps apparaît comme un paramètre constant de la photographie. Il est décisif dès la formation de l’image latente jusqu’à la lecture du résultat, en passant par sa « révélation » argentique ou numérique. Il existe pour les photographes de nombreuses manières de rendre compte du temps, tant à travers la technique qu’à travers le contenu de l’image. Que ce soit par un flou qui indique un mouvement dans la durée du temps de pose, des indices qui désignent le moment où la photo a été prise, des traces du passage du temps visibles sur le sujet photographié, une référence à un avant ou un après, ou encore un montage qui fait cohabiter différentes temporalités. Les photographes d’aujourd’hui ne cherchent plus à vaincre le temps et fixer l’image éphémère comme les inventeurs de la photographie au XIXe siècle. Mais quand ils privilégient l’aspect temporel, la photographie bascule encore souvent du côté de l’expérience.
  

website by aquaverde