(c) Lisa Roehrich, Look at me, 2011.
agrandir l'imageagrandir l'image
(c) Lisa Roehrich, Look at me, 2011.
(c) Lisa Roehrich, Look at me, 2011.

Look at me, 2011

headphoneLisa Roehrich

Télécharger MP3 (5.07 MB)

Lisa Roehrich s’intéresse aux groupes sociaux minoritaires ou stigmatisés et à la manière dont les individus qui les composent s’auto-représentent. Ses premiers travaux prennent pour objet les skinheads, les manouches ou encore les mannequins qu’elle met à l’épreuve des stéréotypes qui les définissent généralement. Désireuse de renforcer son propos et de s’éloigner de l’approche documentaire subjective de ses débuts, l’artiste choisit dès 2008 d’utiliser la vidéo pour filmer ses sujets à la manière des « Screen Tests » d’Andy Warhol. Contrairement à son illustre prédécesseur qui manifestait à travers ces portraits filmés sa fascination pour la célébrité, elle utilise ce procédé avec des inconnus. Interloquée par l’image des jeunes gens et leur représentation dans notre société, elle dirige sa recherche sur les adolescents, en l’occurrence ceux qui ont pour habitude de se réunir devant une enseigne commerciale de sa ville. Les protagonistes reçoivent pour consigne de se mettre en scène selon l’image qu’ils souhaitent librement projeter. Sur le plan formel, la vidéo et le parti-pris du tournage nocturne contribuent à une théâtralisation du sujet, renforçant sa présence dans l’image, tandis que le recours au ralenti accentue l’ambiguïté avec l’image fixe. Par la suite, Lisa Roehrich poursuit sa démarche au Liban où elle analyse la posture des jeunes de ce pays placés dans un environnement politicoreligieux particulier peu propice à l’expression de l’identité. Pour sa contribution aux Journées photographiques de Bienne 2011, elle choisit cet été de visiter à nouveau les adolescents de sa ville en explorant de nouvelles pistes. Outre sa portée sociologique, ce travail intitulé « Look at me » aborde de manière pertinente la question de la durée dans le processus de perception et de son effet pour l’expression d’un contenu artistique. (Daniel Mueller) www.la-bu.com

Lisa Roehrich(1981, Genève) vit et travaille à Vevey. Elle est titulaire d’un CFC de photographe de l’Ecole de photographie de Vevey(CEPV) et d’un Bachelor of Arts en communication visuelle, département de photographie, de la Haute école d’art etde design de Lausanne (ECAL). Elle est membre du collectif BU (Bastards Union) et travaille pour l’agence Rezo. Sa sériede vidéos « Limbo » a été exposée en 2010 au Photoforum PasquArt, Bienne, dans le cadre de SELECTION | AUSWAHL 10.

website by aquaverde