(c) Martin Klimas, Ohne Titel, 2004-2007, Courtesy Cosar HMT.
agrandir l'imageagrandir l'image
(c) Martin Klimas, Ohne Titel, 2004-2007, Courtesy Cosar HMT.
(c) Martin Klimas, Ohne Titel, 2004-2007, Courtesy Cosar HMT.

Porcelaine Figurines, 2004–2007 Flower Vases, 2007–2010

Dames et chevaliers en porcelaine blanche, figurines de lutteurs de kung-fu et de ballerines, vases en verre contenant diverses sortes de fleurs… aucun objet n’échappe à l’esprit destructeur de l’objectif de Martin Klimas. Néanmoins, ce n’est pas l’idée de destruction qui prime sur ses photographies, mais plutôt celle de transformation. Faits dans un matériau fragile, ces objets s’effondrent inévitablement sur le sol et sont saisis par le photographe juste au moment de leur désintégration : un instant éphémère de silence absolu que l’oeil humain n’arrive pas à capturer en temps réel. Spécialiste de la photographie ultra-rapide, dont la chronophotographie est l’ancêtre, Martin Klimas se sert de fonds neutres, monochromes et d’un environnement contrôlé au millimètre près, afin de capter ces objets au moment précis où ils éclatent en mille morceaux. Le bruit produit par l’impact des vases et des figurines contre le sol, déclenche l’appareil photographique qui nous dévoile le mouvement arrêté, l’espace de transition entre objet et non objet. Cette technique favorise ainsi la perception de nouvelles structures, des « sculptures temporaires », créées par le photographe, qui se succèdent et qui ne durent qu’une fraction de seconde. Parmi tous les clichés qu’il prend de chaque objet, il en choisit un seul, celui qui exprime le mieux la mutation. Entre l’élégance et la violence, entre le repos et le mouvement, les photographies de Martin Klimas nous montrent la beauté et la poésie du moment de transformation et de silence qui précède la totale destruction. (Laura Sánchez Serrano) www.martin-klimas.de

Martin Klimas(1971, Singen, Deutschland) lebt und arbeitet in Düsseldorf. 1998 schliesst er seine Ausbildung in visueller Kommunikationund Fotografie an der Fachhochschule Düsseldorf ab. Martin Klimas wird von der Galerie Cosar in Düsseldorf und der FolleyGallery in New York vertreten. Seine Werke wurden bereits in Deutschland, Italien, Spanien, China und in den USA gezeigt.

website by aquaverde