Katrin Korfmann, Counting For Nothing, What we Believe In Ajax
agrandir l'imageagrandir l'image
Katrin Korfmann, Counting For Nothing, What we Believe In Ajax

RADO STAR PRIZE SWITZERLAND

Le Rado Star Prize Switzerland at Biel/Bienne Festival of Photography décerné à la photographe Katrin Korfmann

L’artiste allemande Katrin Korfmann a remporté le Rado Star Prize Switzerland 2012 pour son travail intitulé « Count for Nothing ». Organisé par les Journées photographiques de Bienne et Rado Watch Co. Ltd, ce prix international de photographie a pour vocation de créer un échange culturel entre l’Asie et l’Europe. Le concours offre à la lauréate un séjour en Chine et une exposition en décembre 2012 à la galerie OFOTO situé dans le fameux quartier artistique de Moganshan Road à Shanghai, ainsi que la production des travaux exposés jusqu’à hauteur de 10'000 CHF. Le travail de Katrin Korfmann a été sélectionné parmi 300 dossiers provenant de 26 pays européens par un jury de spécialistes renommés présidé par le commissaire-priseur Simon de Pury.


Le choix du jury qui s’est réuni le 31 mars dernier à Bienne s’est porté sur le travail de la photographe Katrin Korfmann (née en 1971 à Heidelberg) qui vit et travaille à Amsterdam. Pour sa série en cours « Count for Nothing », Korfmann utilise une palette graphique à partir d’un espace vide. Avec un regard photographique, elle fusionne plusieurs images prises au même endroit pour en créer une nouvelle, transposant ainsi le mouvement dans le temps, spécificité du domaine cinématographique, dans la photographie. L’image finale consiste en des centaines de clichés où différents moments sont concentrés sur un même sol. L’artiste s’efforce de capturer la mémoire d’un lieu en dessinant une illustration littérale du temps. Un espace nouveau est ainsi crée, partiellement virtuel. Sur ces prises de vue réalisées en plusieurs endroits du globe, les personne ne semblent pas si différentes les unes des autres vues d’en haut. Mais un regard plus rapproché rend visibles les diversités culturelles et rituelles : des produits exotiques sont portés sur les têtes en Angola, et les tchadors de Téhéran font écho aux robes des diplômés de Cambridge.

Le jury a salué la variété des dossiers qui leur ont été soumis. Il a constaté que la photographie s’est libérée faisant preuve d’une créativité débridée où la technologie joue un rôle important. Il était composé de Simon de Pury (président) ; commissaire-priseur, fondateur et président de la maison de vente aux enchères Phillips de Pury & Company, Londres et New York; François Hébel, directeur des Rencontres d’Arles, France; Walter Keller, éditeur, commissaire d’exposition, écrivain et galeriste, Zurich ; Hélène Joye-Cagnard, codirectrice des Journées photographiques de Bienne et commissaire
d’exposition indépendante; ainsi que Andrea Caputo, VP Marketing de Rado Watch Co. Ltd.


Biographie Katrin Korfmann

Katrin Korfmann est née en 1971 à Heidelberg et a grandi à Berlin. Elle vit et travaille actuellement à Amsterdam. Après avoir étudié à la Haute Ecole d’Art de Weissensee à Berlin, elle s’est spécialisée en photographie à l’Académie Rietveld d’Amsterdam et à poursuivi ses études par des résidences à la Rijkakademie d’Amsterdam, à la Cittadellarte de Biella et à l’Académie des arts de Berlin. Katrin Korfmann travaille avec plusieurs médias dont la photographie, la vidéo et l’installation. Ses travaux se rapportent aux concepts photographiques du cadrage, de la perspective et des dimensions sociales de la perception. Elle a remporté plusieurs prix dont le Prix de Rome en 2003 (catégorie Art dans l’espace public). Ses travaux ont fait l’objet de nombreuses expositions et sont représentés dans plusieurs collections privées et publiques.
www.katrinkorfmann.com
 

website by aquaverde